Kimsar – Bienveillance disruptive

Kimsar lauréate Pep’Art 2020

Trajet d’une artiste durant une année pas si blanche

On peut dire ce qu’on veut de 2020. Les artistes peuvent pleurer, s’apitoyer, 2020 n’a pas réservé que du désespoir. Kimsar en est le parfait exemple. Évidemment elle aurait préféré faire des concerts toutes les semaines, être sur les planches et dire à son public combien elle lui est reconnaissante, mais pour autant Kimsar a quand même vécu une sacré belle année 2020. C est sûr qu’en étant lauréate Pep’Art ça aide! Mais elle le doit à son talent. Et son talent lui a apporté une une résidence, une formation, un enregistrement. Elle s est même payé le luxe de faire un album et des clips. Et elle n’est pas la seule: Haïkel Ouzharir, Pumkin Father, Vestiges se sont eux aussi montré à la hauteur du changement annoncé. Tout ce labeur auquel le public n a pas accès, le laboratoire des artistes, le studio d’enregistrement par exemple, devait être à l’honneur. Florence, a donc entraîné Leo et Allan dans cette belle aventure au Studio Tchaman pour enregistrer Bienveillance disruptive. Une journée de boulot qui m à permis de découvrir une artiste des plus talentueuses dans notre région. Je tire aussi mon chapeau à ses 2 musiciens qui ont apporté leur sensibilité et probablement la composition sur cette douce chanson qui vient parler de votre travail peut être.

Kimsar en enregistrement
Kimsar en enregistrement avec Florence et Léo.

Bienveillance disruptive en écoute

Cet enregistrement a été réalisé en une journée, mixage compris. Comprenez que si on a pu aller si vite, c est que les musiciens avaient largement préparé leur travail préalablement lors de résidences et répétitions. En aucun cas l’ingénieur du son peut remplacer cet effort des groupes réalisé dans l’ombre.

1 réaction sur “ Kimsar – Bienveillance disruptive ”

  1. Ping Pépinière d artistes lauréat 2020 - Studio enregistrement Marseille Aubagne Aix en Provence

Les commentaires sont clos.