Enregistrement de musique arménienne

Un enregistrement en temps de guerre dans le Haut Kharabagh

Contexte géopolitique

Je ne m étendrai pas trop aujourd’hui sur l’aspect technique de l enregistrement de cette chanson. Cela paraît bien léger au regard du contexte. Je vais déjà dire quelques mots pour expliquer le pourquoi du comment. Pourquoi un chanteur arménien de Belgique décide d enregistrer une chanson avec un musicien violoniste marseillais, en collaboration avec un ingénieur du son et réalisateur en Arménie. Tout d abord je dois expliquer ce qu’est le Haut Kharabagh. Région autonome autoproclamée « Artsakh » par la population, grâce au droit à l autodétermination des peuples. Cette région , enclave de l Azerbaïdjan, a déjà subit une lourde guerre en 1994 qui a fait 30000 morts. Le fruit de la perversité stalinienne. Cette guerre qui a été gagnée par les arméniens, n a jamais vraiment cessé avec des échanges de tires sporadiques chaque année. La région est sous protectorat arménien. Malheureusement, le 27 septembre 2020, l Azerbaïdjan a lancé une offensive de grande ampleur sur l Artsakh, et notamment sur la population civile, engendrant un exode massif vers l Arménie voisine. Aidée de la Turquie et d un matériel militaire à la pointe (grâce à ses ressources pétrolières immenses) avait un net avantage sur une armée arménienne beaucoup moins dotée en matériel et en hommes. Je précise que la Turquie a envoyé des mercenaires djihadistes de Syrie dans le Haut Kharabagh, en première ligne. Mais ce sont surtout les drones turcs et israéliens qui ont eu raison de l armée arménienne. Des drones armés de bombes à sous munitions (interdites par le droit international) ont fait énormément de mal. Le 10 novembre, l Arménie a capitulé et a dû céder 80 % de ses terres ancestrales de la région d Artsakh. Pas grand choses à voir avec la musique me direz vous. Et puis le Caucase c est loin, qui cela intéresse t il en Occident? Visiblement pas grand monde, puisque la « neutralité » a été le maître mot de tous les responsables politiques occidentaux, dont notre bien peu courageux et bien peu valeureux ministre Le Drian.

Enregistrement de violon à Marseille avec Alexandre Shirinian

Un enregistrement et un clip pour le moral des troupes

Cette guerre ne fut pas du tout le blitzkrieg attendu par l Azerbaïdjan et la Turquie. Elle dura un mois et demi. Alors il fallu trouver un moyen, nous, artistes, pour envoyer tout notre amour à une patrie qui souffrait terriblement et dans l indifférence générale. C est ainsi qu Alexandre Shirinian (Marseille), a été sollicité par Tigran Khanjaryan (Belgique) pour enregistrer des pistes de violon pour un titre qui s appelle « Hayreniqs qo kokhin em » (mon pays je suis à tes côtés). J ai connu Alexandre lors d un enregistrement pour Richard Lesage et c est ainsi qu’il m a contacté pour un enregistrement en plein confinement… une demie journée a été nécessaire. Pour vous qui souhaitez vous enregistrer, je vous laisse découvrir comment on s y prend, le coût etc. Notez aussi qu Alexandre Shirinian anime beaucoup de cérémonies de mariage. N hésitez pas à le contacter.

Le clip de Tigran Khanjaryan avec Alexandre Shirinian

Ce titre est un mélange de musique arménienne et de pop. L instrument que vous voyez au début du clip est un doudouk. C est l instrument emblématique de l Arménie. Fabriqué en bois d abricotier, il dégage une sonorité unique et à une portée internationale. Vous l entendrez dans de nombreuses musiques de films, dont le célèbre Gladiator (musique signée Hans Zimmer). Contactez moi pour vos enregistrements.